ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
Universite´ Lille
ACCUEIL - ASA
Menu "Histoire"

Sommaire

Charles Barrois
Joseph Boussinesq
Albert Chatelet
Benoît Damien
Guy Debeyre
Marcel Decuyper
Charles Delezenne
Marie Louise Delwaulle
Jules Gosselet
Marie Joseph Kampé de Fériet
Charles Frédéric Kuhlman
Robert Liébaert
Albert Maige
Alphonse Malaquin
Roger Marcel
André Martinot-Lagarde
Paul Painlevé
Pierre Pruvost
Jean Roig
Edmond Rouelle
Yvette Salez
René Swyngedauw

GRANDS SERVITEURS
DE LA FACULTE DES SCIENCES DE LILLE

Robert LIEBAERT
(1907 - 1996)

R.Liebaert
Par Y. LEROY           (Bulletin  ASA juin 1996)

Le Professeur Robert Liebaert est décédé le 2 février 1996, à son domicile de Ronchin. Il fut une figure particulièrement marquante de la Faculté des Sciences de Lille et de notre Université.

Après sa licence es - Sciences Physiques obtenue à la Faculté des Sciences de Lille, il est Préparateur à l 'Institut Radiotechnique de cette même Faculté en 1932, puis nommé Assistant en 1935.

Mobilisé en 1939, il est Lieutenant d'Artillerie. Sur le front des Ardennes, en mai 1940, sa compagnie est encerclée, il parvient à la dégager et à regrouper son unité. La Croix de Guerre lui est attribuée pour cet acte courageux. Fait prisonnier, il réussit son évasion.

Il reprend ensuite sa fonction d'Assistant à l'institut de Physique, rue Gauthier de Chatillon, où il est amené à prendre des décisions importantes. .. Au moment où les premiers radars font la preuve de leur intérêt stratégique, il arrive à éviter que des prototypes de générateurs d'ondes courtes, qu 'il utilise pour ses recherches, ne tombent aux mains de l'occupant.

Il est ensuite Chef de Travaux en 1947, Officier de l'Instruction Publique en 1951, Maître Assistant en 1960, Docteur ès - Sciences en 1962, Maître de Conférences en 1963 et Professeur d'Université en 1964.

A la fin des années cinquante, il enseigne dans le cadre du Certificat d'Etudes Supérieures de Radioélectricité et d'Electronique, et dirige la Section de Techniciens Supérieurs en Electronique de l'Institut Radiotechnique à laquelle il donne une dimension nationale. Il prend ensuite une part très active à la croissance de la Faculté, en participant à l'implantation du Service d'Electronique sur le Campus d'Annappes notamment au bâtiment P4. En précurseur, il prend la décision de transformer l'enseignement de sa section de Techniciens Supérieurs en Electronique, d'où la création, en 1966, du Département Génie Electrique, ainsi à l 'origine de l'Institut Universitaire de Technologie de Lille. Ce département est d'ailleurs l'un des tout premiers de ce type à être créé en France. Monsieur Liebaert assure la mise en fonctionnement de ce Département d'IUT (aujourd'hui dénommé G.E.I.I.)et le dirige, jusque son départ en retraite en 1969.

Les travaux de recherches du Professeur Liébaert sont consacrés à la métrologie des spectres hertziens des diélectriques et l'étude de la dynamique moléculaire des liquides. Sa thèse de Doctorat est intitulé "Etude des associations intermoléculaires du n - hexanol par détermination de la polarisation statique et du spectre hertzien de ses solutions diluées dans des solvants non polaires".

Ces travaux sont, en particulier, basés sur la conception et la mise en oeuvre d'un capacimètre extrêmement stable et précis, dit "appareil Liébaert'', qui fit fonction d'étalon de mesure du laboratoire jusque ces dernières années. Monsieur Liébaert est l'auteur d'une dizaine de publications, il dirige des Thèses et des Diplômes d'Etudes Supérieures. Ses travaux sont à l'origine de sujets de recherche qui, encore aujourd'hui, sont poursuivis dans notre Université.

Ceux qui ont connu Monsieur Liébaert et ont travaillé près de lui ont apprécié ses grandes qualités humaines et scientifiques, ils ont conscience d'avoir eu la chance de profiter de son exemple. Ils gardent le souvenir d'un grand Professeur particulièrement pédagogue, rigoureux et d'un homme bienveillant et d'une droiture exemplaire.

Ses obsèques eurent lieu le 8 février dernier, en l'Eglise de Ronchin. Ses collègues, anciens élèves et amis, exprimèrent à ses enfants et petits-enfants, l'estime qu 'ils lui portaient. Un témoignage public dans ce sens fut apporté par le ProfesseurAndré Lebrun.