Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

Entretien avec Patrick Millot

vendredi 7 décembre 2018

 

MILLOT Patrick

Résumé de l’entretien avec Patrick MILLOT

L’entretien a été réalisé le 12 février 2018 par Bernard Pourprix, accompagné de Jean-Charles Fiorot.

Après l’obtention de son DEA en 1976 au laboratoire d’automatique de Pierre Vidal à l’USTL, Patrick Millot (PM) effectue toute sa carrière universitaire à Valenciennes. C’est en 1978 que le CSU, antenne de Lille mise en place par Michel Moriamez, devient université de plein exercice. PM décrit par le menu la genèse et le développement de la jeune université, prompte à s’émanciper de la tutelle lilloise. L’entretien permet de saisir "l’esprit de Valenciennes", bien résumé par la formule : « on est petits, on est récents, on ne peut pas être en concurrence avec Lille, donc on doit être originaux ».

La création de l’université de Valenciennes répond à la volonté politique de former des cadres intermédiaires dans ce bassin d’emploi. Les étudiants, de condition modeste, ont envie de s’en sortir ; ils ont un peu le même esprit pionnier que leurs maîtres. PM décrit la mise en place progressive d’enseignements dans la plupart des secteurs de sciences dures et sciences humaines (sauf biologie et médecine). C’est en 1980 que la formation bac+5 en Sciences, techniques et méthodes de l’ingénieur (STM) est transformée en ENSI de Mécanique et Energétique de Valenciennes (ENSIMEV). PM évoque les confrontations d’egos entre le directeur de l’ENSI et le président Malvache. D’ailleurs, la totalité de l’entretien est ponctuée d’intéressantes anecdotes.

Aux yeux de PM, c’est Noël Malvache qui est la personnalité vraiment marquante, à la fois comme fondateur et directeur du laboratoire d’automatique industrielle et humaine (LAIH), et comme président de l’université (1979-1986). Avec l’appui de Vidal, Malvache est le précurseur, en France, d’une branche de l’automatique complètement originale à l’époque (un courant qui venait des Etats-Unis) : la modélisation de l’activité humaine dans les systèmes, le système homme-machine, l’humain dans la boucle. Le LAIH est devenu LAMIH (Laboratoire d’automatique, de mécanique et d’informatique industrielles et humaines). Patrick Millot en a été directeur jusque fin 2005, puis il a été vice-président de l’université en charge de la recherche. "L’esprit de Valenciennes", qui a animé les pionniers, est encore vivant aujourd’hui, comme en témoigne le projet d’INSA dans le cadre de l’Université Polytechnique des Hauts-de-France (UPHF).

Bernard Pourprix

Retour à l’ensemble des résumés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 81 / 375446

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09- Histoire et Mémoire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License