Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

Entretien avec Claude BREZINSKI

jeudi 17 janvier 2019

 

BREZINSKI Claude

Résumé de l’entretien avec Claude BREZINSKI

L’entretien a été réalisé le 30 janvier 2018 par Marie-Thérèse et Bernard Pourprix.

Claude Brezinski (CB) est né en 1941. A la Faculté des sciences de Paris, il passe sa licence et deux DES, l’un intitulé « calcul automatique », l’autre de physique nucléaire à Saclay où il s’initie seul à l’analyse numérique. Il enseigne au CNAM, dans des écoles d’ingénieurs, et il est ensuite embauché comme ingénieur au centre de calcul scientifique de l’armement. Il y prépare une thèse d’État sur des problèmes d’accélération de la convergence sous la direction lointaine de Noël Gastinel, de Grenoble.

Lors d’un colloque d’analyse numérique, Florent Cordellier et Bernard Germain-Bonne l’informent qu’un poste est libre à Lille. C’est ainsi que CB arrive en 1973. Le laboratoire d’analyse numérique qu’il fonde est alors rattaché à l’IEEA. Il est ensuite rattaché à l’UFR de mathématiques, étant donné que ses membres y font leurs enseignements, mais son implantation reste au bâtiment M3. CB a enseigné toute sa vie essentiellement en maîtrise. Il décrit comment, à son arrivée, il organise l’équipe de recherche d’analyse numérique avec un séminaire hebdomadaire (le premier en math à Lille ?), y impulsant une dynamique attestée par la direction de soixante thèses et habilitations.

CB explique pourquoi cette équipe n’a pas obtenu le label du CNRS. Les mathématiques appliquées sont alors, au niveau national, sous la domination écrasante de Jacques-Louis Lions et de son équipe des équations aux dérivées partielles (EDP). Le domaine de l’analyse numérique (la théorie de l’approximation, des polynômes orthogonaux) en a subi l’ombre. Mais c’est par les gens des EDP que CB obtient ses promotions. Ailleurs, aux USA ou dans différents pays d’Europe, les mathématiques appliquées sont davantage diversifiées et CB conserve des liens étroits avec des collègues italiens et espagnols.

CB a « trempé » dans la création de plusieurs sociétés dont la SMAI (Société des mathématiques appliquées et industrielles) en 1983. Actuellement, il garde des responsabilités éditoriales, en particulier envers la revue Numerical algorithms qu’il a fondée en 1991. Il produit encore une multitude d’articles et d’ouvrages qui ont trait autant à l’analyse numérique qu’à l’histoire des sciences, et il est intarissable sur ces sujets.

Marie-Thérèse Pourprix

Retour à l’ensemble des résumés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 47 / 376079

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09- Histoire et Mémoire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License