Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

Entretien avec Guy SÉGUIER

jeudi 7 février 2019

 

SÉGUIER Guy

Résumé de l’entretien avec Guy SÉGUIER

L’entretien a été réalisé le 13 octobre 2014 par Yves Crosnier et Bernard Pourprix.

Guy Séguier est né en 1932 dans un petit village du Sud-Ouest. Après de très brillantes études secondaires, il fait ses études supérieures à HEI (section électricité), puis à SUPELEC en section Electrotechnique, avec des résultats scolaires remarquables. Il prend ensuite avec succès la direction de la section Electricité d’HEI, qu’il quitte en 1969 suite à des divergences de fond avec Norbert Segard.

A la demande de Maurice Bécart, il crée le département Génie Electrique de l’IUT de Béthune, dont il prend la direction. Il exerce en même temps des fonctions de Conseiller scientifique chez Jeumont. En 1970, il prend la direction de l’IUT de Béthune, en assume la création et contribue directement au lancement de ses quatre départements. Il en favorise l’excellente insertion dans l’environnement local. A la même époque, il contribue au lancement du département Génie Electrique de l’IUT de Calais ; les difficultés rencontrées sont nombreuses… En 1976, il est nommé professeur à l’université de Lille (UER d’IEEEA) où il prend la direction du laboratoire d’Electrotechnique.

Dès la fin des années 50, il avait entrevu l’intérêt de la toute nouvelle voie de recherche offerte par l’usage de la commutation électronique dans le domaine de l’électrotechnique. C’est ainsi qu’il s’est lancé dans cette direction, d’abord pour sa thèse de Docteur Ingénieur en 1960, concernant la mesure en électrotechnique, et ensuite pour sa thèse de Docteur ès Sciences, en 1968, sur le thème de la Conversion d’énergie. Cela constituera la base de l’électronique de puissance dans laquelle ses travaux font école, puisque son ouvrage initial, publié en 1974, sera réédité dix fois, dont la dernière en 2014. Grâce à son souci des applications, il a contribué à créer une voie originale et reconnue dans le domaine du génie électrique tant en France qu’à l’étranger. Ses interventions y compris à la SNCF ont connu un vif succès. Intéressé par la recherche, il avait surtout la passion de l’enseignement et le souci constant de faire école… Ses disciples sont nombreux.

Au cours de sa retraite, outre sa passion pour la sculpture, il a consacré à l’ASA beaucoup de temps et d’efforts pour rassembler et inventorier une riche collection d’instruments de mesure et d’observation ayant été utilisés en enseignement et en recherche à la faculté des sciences de Lille et au début de l’USTL.

Georges Salmer

Retour à l’ensemble des résumés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 33 / 375607

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09- Histoire et Mémoire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License