Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

Entretien avec Jean BOURGAIN

jeudi 14 mars 2019

 

BOURGAIN Jean

Résumé de l’entretien avec Jean BOURGAIN

L’entretien a été réalisé le 8 septembre 2015 par Jacques Duveau et Bernard Pourprix.

Jean Bourgain (JB), maître de conférences en sciences économiques, fait ses études à la faculté de droit de Lille à partir de 1959. A cette époque, les étudiants de première et seconde années en sciences éco sont regroupés avec les juristes, c’est en troisième année que se fait réellement la dissociation. JB parle de ses enseignants, de leurs enseignements et de leurs rapports avec les étudiants : manque criant de mathématiques et de statistiques, choc culturel important provoqué par l’arrivée de Nicolaï qui fait découvrir Marx, les sociologues américains, etc. JB rappelle aussi comment les professeurs étaient recrutés sur la base du concours d’agrégation.

Pendant ses études, JB travaille au CROUS, où on lui confie d’importantes responsabilités. En même temps, il est trésorier, puis secrétaire de la Corpo de droit et sciences éco, où il crée "l’école syndicale" pour faire réfléchir les bizuths sur des thèmes de la vie étudiante (logement, financement des études, etc.).

Après être parti cinq ans en coopération à Tananarive, JB est recruté assistant à l’UER de sciences éco et sociales de Lille1 en 1971. On lui demande de récrire sa thèse sur l’économie et les inégalités socio-économiques à Madagascar, car jugée un peu tendancieuse. Il refuse et traîne cela toute sa vie. Devenu titulaire après la lutte des assistants de 1976-83, il est bloqué jusqu’en 2002, date à laquelle "on" décide d’accorder le statut de maître de conférences à un certain nombre d’assistants.

Dès 1971, JB entre dans l’équipe de direction de l’UER de sciences éco. Le travail d’harmonisation de l’organisation post-68 n’est pas une mince affaire. Très vite, JB pousse à la création de laboratoires de recherche, sur le modèle des laboratoires scientifiques. Son rôle est de forcer les enseignants à entrer dans un cadre "laboratoire". L’entretien apporte des informations sur les premières créations.

Au début des années 1980, JB est chargé de mission à la direction de l’université, dans la cellule recherche. C’est la période de mise en place des premiers contrats d’établissement. C’est JB qui commence à travailler, au niveau de l’établissement USTL, sur la valorisation économique de la recherche et sur le transfert des technologies. La liaison entre université et entreprise semble être chez lui une préoccupation constante depuis ses premières études en sciences économiques.

A entendre Jean Bourgain, on a l’impression que le rattachement des sciences économiques à une université scientifique, opéré au début des années soixante-dix, n’a eu que des effets bénéfiques.

Bernard Pourprix

Retour à l’ensemble des résumés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 46 / 375883

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09- Histoire et Mémoire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License