Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

JOUR 61 (samedi 16 mai)

samedi 16 mai 2020
  • JOUR 61 (samedi 16 mai)
  • Mésanges photos de Jean Michel Duthilleul
  • Une physicienne en Résistance par Marie Thérèse Pourprix
  • Mots croisés No 58 d’Yves

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

  • Mésanges photos Jean Michel Duthilleul

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

  • Une physicienne en Résistance par Marie Thérèse Pourprix

Répondant à mes questions sur les femmes de la faculté des sciences de Lille, où elles sont peu nombreuses et peu visibles, certains d’entre vous m’avaient parlé de Françoise Bourdelet, jadis enseignante en physique. Son tempérament bien trempé, ses exigences pédagogiques et son possible engagement dans la Résistance avaient laissé des traces... Je découvrais ensuite son dossier au Service Historique de la Défense à Vincennes et un autre dossier la concernant aux Archives départementales du Nord. Mieux : elle a témoigné de son évasion sous son nom de jeune fille, Françoise Dupont, dans le livre Femmes dans la guerre, 1940-1945 des Editions du Félin, paru en 2004. Avec l’autorisation des Editions du Félin, ce récit se trouve dans le fichier ci-joint. Je n’ai pu m’empêcher d’y recopier aussi la préface, belle et exaltée – mais comment ne pas comprendre ? – de Lydie Salvayre et la contribution de Pierre Piganiol éclairant l’engagement de Françoise Dupont.

Françoise Dupont naît à Lille le 15 mai 1919 et décède le 26 mars 2000. Elle fait ses études à l’Ecole Normale Supérieure de Sèvres. Agrégée, elle est nommée au lycée Fénelon de Lille où Agnès Bauer, par exemple, est son élève. À la faculté des sciences de Lille où elle arrive aux environs de 1958, elle travaille en recherche avec Jacques Tillieu et enseigne l’optique, la mécanique quantique et assure la préparation de l’agrégation. À titre anecdotique, Michel Parreau doit intervenir auprès d’elle pour qu’elle tolère de la part de ses étudiants l’écriture au stylo-bille, instrument qui venait de faire son apparition. “

PDF - 895.1 ko
Cliquez sur la vignette pour ouvrir le texte
&&&&&&&&&&&&&&&&

 

  • Mots croisés No 58 d’Yves
    PDF - 124.5 ko


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 57 / 403242

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 22 - BLOG - ASAP   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License