Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

semaine_7

samedi 27 mars 2021

 

- LES NOUVELLES DE L’ASAP

(Jacques Duveau)

 

UNE BIEN TRISTE NOUVELLE

Dans le blog du 14 mars je faisais part du moment festif pour les 100 ans d’Yves Hecquet et les 98 ans de son épouse Renée Hecquet. .
Il se sera peu prolongé. Nous venons d’apprendre le décès de Renée

A Yves Hecquet et à toute sa famille nous adressons nos plus vives condoléances et l’expression de notre amicale solidarité.

##################

DES NOUVELLES DES DONS AU CROUS

Nous avons reçu de la part d’Emmanuel Parisis, directeur du Crous le message suivant :

« Je tiens à vous remercier pour la campagne de dons que vous avez lancé au profit des étudiants.
Dans le contexte actuel de crise sanitaire, je tiens à vous remercier vivement de votre acte de générosité envers les étudiants. Ils ont plus que jamais besoin de soutien.
Les dons permettront au Crous de Lille de les aider en leur attribuant des aides alimentaires….
 »

Pour l’instant nous avons envoyé au Crous la somme de 2.820 € dont 1.000€ venant d’ATHENA.

LA COLLECTE CONTINUE. Vous pouvez adresser vos dons à l’ASAP en libellant les chèques à l’ordre « agent comptable du CROUS de Lille »

 

 

- MOTS CROISES

(Yves Chaimbault)

 

Horizontalement

1 - se fait d’une correction, d’une leçon, ou … d’une université
2 - a. transformiste et ventriloque b. dans les jeux de cartes
3 - a. protégée par le droit b. en cornet c. celé d. article contracté
4 - a. marque de souci b. tchèque de l’absurde c. crédit impôt recherche
5 - a. recommencer b. commence la facilité c. jeu de hasard à boules
6 - a. pour le coming out de l’homo b. c’est un délit
7 - a. rayonnement précis b. au centre du vote c. c’est un os
8 - a. à l’envers : couronnera de lauriers b. utile si c’est pour l’État ?
9 - a. fait-il rire jaune ? b.a su voir ce qui était bloqué b. Rahan à gauche
10 - mère de tous les maux pour les anti-administratifs

Verticalement

1 - s’il est dessous, c’est qu’il est dessus
2 - protège la forme, censément b. avec H il crie sur le baudet
3 - on ne sait par quel bout la prendre
4 - a. tanner des ronds-de-cuir en désordre b. presque écru, reçu, curé
5 - a. capitaine de bateau de sauvetage b. erreur dans l’erreur
6 - a. pronom b. sortis du krach c. noir, bleu, blanc selon Arthur
7 - a. maladie auto immune b. jaune fournisseur d’huile
8 - a. peut-être secondaire ou de surprise b. moitié d’iule
9 - a. signe de reprise b. force vitale égyptienne c. homme à nana
10 - a. considéra performative la parole b. télé vue du bas c. dans l’erre
11 - a. lettre potencée b. on leur a prêté de l’esprit
12 - en plein rire b. ministre devenu symbole de l’excès administratif
13 - a. soustrayait b. me déplacerai
14 - souffre des nerfs, peut-être par excès du 1 ou du 10 horizontaux

PDF - 32.4 ko
solution des mots-croisés

 

 

- INTRICATION QUANTIQUE
( Bernard Pourprix)

 

Sur la prétendue "première image de deux photons intriqués"

En juillet-août 2019, des médias se sont fait l’écho des travaux de l’équipe du physicien P.-A. Moreau qui a obtenu des images à partir d’une source émettant des paires de photons intriqués. Les photons sont les particules élémentaires de la lumière. Deux photons intriqués présentent des corrélations, ils forment un système unique, ils peuvent changer d’état simultanément : quand on agit sur l’un, l’action se répercute immédiatement sur l’autre, quelle que soit la distance qui les sépare, et c’est pourquoi on dit que l’intrication donne lieu à des actions non locales.
Comment les travaux de Moreau sont-ils rapportés ? « Pour la première fois une équipe a obtenu une image d’une paire de photons intriqués, cet étrange phénomène qui constitue la base des communications quantiques de demain, objet d’une course technologique mondiale. Deux lobes identiques comme la trace d’un baiser. Mais la photo qui a surgi çà et là sur les réseaux sociaux n’a rien d’une preuve d’amour. C’est la première image de deux photons intriqués obtenue par une équipe de l’Université de Glasgow. Il s’agit d’un phénomène quantique étrange, aujourd’hui bien démontré et accepté surtout depuis les expériences menées par le physicien Alain Aspect. Mais, malgré ces preuves, le phénomène n’a rien perdu de son caractère décoiffant. » (Sciences et Avenir, 14/08/2019)


Ou encore : « Ces scientifiques, qui publient les résultats de leurs travaux dans la revue Science Advances, ont utilisé un appareil extrêmement sensible capable de détecter des photons uniques. Ils ont pu ainsi capturer une fantastique image de deux particules de lumière reliées par la fameuse intrication, changeant d’état simultanément. » (L’Obs, 16/07/2019)
Ces médias affirment, à tort, que l’image est celle d’une paire de photons intriqués. Disposerait-on aujourd’hui de "microscopes" capables de nous faire voir des objets de la taille d’un grain de lumière ? Que nenni ! Ils ont simplement omis de décrire le dispositif sophistiqué qui a permis d’obtenir cette image : un interféromètre, un objet transparent circulaire situé dans un bras de l’interféromètre, un filtre spatial dans l’autre bras, une source de photons intriqués à l’entrée, une lame qui sépare spatialement les photons de chaque paire sans détruire leur intrication, un photon se propageant dans un bras et l’autre dans l’autre bras, une caméra intensifiée à la sortie de l’interféromètre, etc. L’image résulte du filtrage à distance de l’objet circulaire par le filtre spatial ou, en langage de physicien, elle résulte des interférences non locales entre le cercle et le filtre sondés par la fonction d’onde de chaque paire de photons. Au fait, quel problème se posait l’équipe de Moreau ? Les médias n’en disent mot.

Il arrive que les journalistes tombent dans le piège du sensationnalisme. À leur décharge, il faut reconnaître que les physiciens usent parfois d’expressions ambiguës. Par exemple, Moreau écrit que « les images obtenues correspondent à des images de corrélation de photons  ». Vrai et trompeur à la fois ! Cette prétendue "première image de deux photons intriqués" fait partie des sujets qui seront traités dans ma visioconférence "Vulgariser les dernières avancées en physique (trou noir, ordinateur quantique, etc.) : la science au prisme des médias", le mardi 13 avril 2021 à 14h 30 dans le cadre de l’UTL, à laquelle je vous invite très cordialement (voir la procédure dans le mail de Marcel More du samedi 13 mars 2021, 19h29).

Bernard Pourprix, le 22 mars 2021

 

 

- J’AI LU

( Martine Switek)

 

Les impatientes

Djaïli Amadou Amal, Les impatientes, Editions Emmanuelle Collas / septembre 2020, 17 € _ Prix Goncourt des lycéens 2020

(Djaïli Amadou Amal - Lauréate Prix Orange Livre en Afrique 2019)


Munhyal defan hayre « La patience cuit la pierre », proverbe peul

« Les impatientes », dernier roman de Djaïli Amadou Amal nous fait découvrir l’intimité de trois femmes, trois histoires, trois destins. Ces trois femmes, sous l’emprise de l’environnement familial et des traditions, subissent le mariage précoce et forcé, les violences conjugales et la polygamie.

Ramla, 17 ans, en terminale scientifique, a pour ambition de devenir pharmacienne et d’épouser Aminou, étudiant en télécommunications. Ramla épousera Issa, plus âgé qu’elle, décision prise par le père, les oncles, avec les encouragements de la mère. Patience…

Hindou, demi-sœur de Ramla, supplie son père de ne pas la marier à son cousin notoirement alcoolique et violent. L’entourage a bien sûr connaissance du comportement du futur mari qui la violera le soir du mariage et la brutalisera toute sa vie… Patience.

Safira, première épouse d’Issa depuis 15 ans, doit accepter l’arrivée de Ramla, la nouvelle coépouse si jeune et si instruite. Safira devra à la fois partager son mari et…l’héritage. Que de stratégies machiavéliques pour tenter de redevenir la seule et unique épouse ! Patience…

Djaïli Amadou Amal est une militante féministe à la tête de l’association « Femmes du Sahel  » ; elle a connu la polygamie, le mariage forcé. Nul doute qu’il y a du vécu dans ce roman.

«  Lorsqu’une femme se plaint de violences conjugales, c’est très mal vu par la société qui, depuis toujours, est complice de ces violences-là. »
Et pourtant, l’auteur nous livre un formidable message d’espoir : c’est par l’éducation que l’on peut s’affranchir du poids des traditions : « le premier mari de la femme, c’est le diplôme ! ».

La chaîne Youtube propose différents témoignages de Djaïli sur la condition féminine au Sahel et les actions qu’elle-même a lancées au Cameroun pour promouvoir l’éducation des filles.

Martine SWITEK

 

 

- LA DANSE SES APSARAS

Jacques Brocard

 

PDF - 419.4 ko
Cliquez pour ouvrir

 

 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 127 / 432601

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 23 - BLOG_2   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License