Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

semaine_10

samedi 17 avril 2021

-REPORT DE L’AG

(le CA de l’ASAP)

 

PDF - 40.5 ko
cliquez pour ouvrir

Le Conseil d’Administration de l’ASAP réuni le 30 mars a décidé de reporter du 20 Mai 2021 au mardi 12 Octobre 2021 la tenue de la prochaine Assemblée-Générale.

 

 

-ESPACE CULTURE : Nouveau look
(Marie Paule Quétu)

 

 

 

-LA TENDRESSE
(Chantal Lemahieu)

 

En ces temps compliqués un peu de tendresse en musique

MPEG4 - 14.3 Mo
cliquez pour ouvrir

 

 

-LE COFFRE-FORT DE LOUIS XVI

(Chantal Lemahieu)

 

MPEG4 - 6.2 Mo
cliquez pour ouvrir

 

 

-L’ECOLE D’AVANT

(Henri Bocquet)

 

MPEG4 - 4.7 Mo
cliquez pour ouvrir

 

 

-REMUE-MENINGES

(Michelle Delporte)

 

Deux nouveaux remue-méninges pour un moment ludique de jeux, seul ou à plusieurs pour tester et dynamiser la mémoire. A vos crayons....

Remue-méninges 3

1 - Retrouver les prénoms de

Berlioz, Bizet, Cezanne, Chagall, Dali, Degas, Dufy, Gaugin, Gounod, Kandinski, Klee, Klimt, Magritte, Malher, Manet, Massenet, Matisse, Miro, Modigliani, Monet, Picasso, Sisley, Toulouse Lautrec, Utrillo, Vasarely, Verdi, Vivaldi

2 - Masculin/Masculin : Trouver 10 mots masculins de même prononciation, orthographe et sens différents. exemple : un porc/ un port

PDF - 33.4 ko
voir les réponses ici

 

 

-MOTS CROISES

(Yves Chaimbault)

 

Horizontalement

1 - touches de clavier
2 - ôterai des troncs et des grosses branches
3 - ne donnait pas de signes de reprise, au contraire (pron.)
4 - a. faculté d’oubli ou perte de faculté
5 - a. enveloppas assez étroitement b. serviteur
6 - a. pays balte dans son jus verbal b. se fit entendre
7 - a. entreprise sociale pour l’habitat b. pour la livre anglaise
8 - a. on le sortait pour payer récemment encore sur papier et avec crayon
9 - a. comté normand b. vers homophone en toute syllabe
10 - ôtais des rameaux ligneux

Verticalement

1 - a. adverbe latin b. établissements commerciaux
2 - a. fin des Douze b. gilet de sauvetage US avec West c. conspua
3 - il vous permet de sauver les meubles
4 - a. loupent b. ville sainte iranienne
5 - grand-mère de grand-mère
6 - a. habite une commune du Cantal b. autre désignation de Jérusalem
7 - a. affluent de l’Oubangui b. ou chaille, concrétion silicifiée du calcaire
8 - a. irlandais en pétard b. symbole du brome c. vallée maritime
9 - a. okapi sans consonne b. cours fixé par le brent c. note du milieu
10 - misérables, minables et serrant le cœur

PDF - 47.1 ko
Voir la solution

 

 

-J’AI LU

(François Xavier Sauvage)

 


Michel Bussi, « Rien ne t’efface » Les presses de la Cité (2021, 456 pages)

J’avais entendu dire (à la radio) beaucoup de bien du dernier ouvrage de Michel Bussi, « Rien ne t’efface » (2021, 456 pages).
Au début la lecture de ce livre m’a un peu déconcerté, parce qu’on navigue ici en plein mystère. L’auteur nous balade à sa guise au fil des pages en nous laissant imaginer les choses les plus invraisemblables afin de nous expliquer l’inexplicable. Heureusement, vers la fin on comprend mieux que tout cela est très logique et qu’il n’y avait rien de magique dans cette apparente gémellité…
Bref : du grand art mystificateur ! Ce n’est absolument pas mystico-gazeux, tout est factuel et logique… Quand on connaît la fin !
J’espère que, comme moi, vous prendrez plaisir à la lecture de cette passionnante supercherie…

Résumé (extrait du site web « Babelio »)

« Par amour pour un enfant, que seriez-vous prêt à faire ? Maddi, elle, ira jusqu’au bout...
Une intrigue magistrale, un twist virtuose pour le nouveau suspense 100% Bussi.
2010. Maddi est médecin généraliste à Saint-Jean-de-Luz, une vie comblée avec Esteban, son fils de 10 ans.
Ce jour d’été là, elle le laisse quelques minutes seul sur la plage. Quand elle revient, Esteban a disparu.
2020. Maddi a refait sa vie, et revient sur cette plage en pèlerinage.
Au bord de l’eau, un enfant est là. Même maillot de bain, même taille, même corpulence, même coupe de cheveux. Elle s’approche. Le temps se fige. C’est Esteban, ou son jumeau parfait.
Maddi n’a plus qu’une obsession, savoir qui est cet enfant.
Il s’appelle Tom, il vit à Murol en Auvergne. Elle prend la décision de s’y installer.
Plus Maddi espionne Tom, et plus les ressemblances avec Esteban paraissent inexplicables : mêmes passions, mêmes peurs... même tache de naissance.
Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour découvrir la vérité, et sauver son enfant ?
Ou ce garçon qui lui ressemble tant.
Ce qu’elle ressent profondément, c’est que Tom est en danger.
Et qu’elle seule peut le protéger. »

&&&&&&&&&&&&&&&&&&

« Au bon beurre » de Jean Dutourd, prix « Interallié » 1952

« Quoi qu’elle fît, Julie Poissonard fleurait toujours le brie-coulommiers : elle était crémière. ». Ainsi débute « Au bon beurre » de Jean Dutourd, prix « Interallié » 1952. Un livre un peu ancien certes, mais qui retrouva une seconde jeunesse en 1981, lorsqu’il fut adapté pour la télévision en deux épisodes, avec Roger Hanin et Andréa Ferréol, magnifiques dans les rôles principaux.
Je pense avoir découvert et lu ce livre pour la première fois quand j’avais une quinzaine d’années, au milieu des années 60. Depuis, je l’ai relu 5 ou 6 fois, et toujours avec le même plaisir. L’histoire de ces horribles « BOF » (beurre-œufs-fromage), dénués de tout sens moral, mercantiles, abjects et vachards, au comportement odieux, tantôt cruels ou lâches, nous est ici contée avec une verve peu commune et un peu d’humour aussi pour alléger l’atmosphère.
Pour moi, c’est un chef d’œuvre à ne pas manquer, ou à redécouvrir !

Résumé (extrait du site web « Wikipedia »)

Ce roman se déroule pendant la période de l’occupation allemande de la France. Un couple de crémiers opportunistes et peu scrupuleux se livrent à l’activité du marché noir en se convaincant du bien-fondé de leurs actes.
Deux intrigues principales suivent le destin du couple Poissonard qui tient la crèmerie « Au Bon Beurre » à Paris dans le quartier des Ternes dans les années 1940 et d’un jeune homme, Léon Lécuyer, fils d’une de leurs clientes et ancien prisonnier de guerre évadé. »

 

 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 91 / 432390

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 23 - BLOG_2   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License