Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

semaine_17

lundi 14 juin 2021

- L’ÉCRITURE EN MARCHANT
(Yves Chaimbault)

 

Au croisement des rues de Lille et Gambetta, à Saint-André, les murs de l’ancien garage Dalkia sont couverts de figures bizarres, des « êtres hybrides » hérités d’Eldorado 3000. C’est du « street art », et quoi de mieux que de se retrouver dans la rue pour célébrer le déconfinement, même progressif, et la respiration du « présentiel » après s’être vus pour l’atelier par écrans interposés !

Car c’est d’un atelier d’écriture qu’il s’agit, et c’est le lieu qu’a choisi notre « guide », Isabelle, pour ces retrouvailles dans le fracas de la circulation, l’odeur des voitures, et … le mystère des personnages (s’ils en sont).

Écrire ? Mais hormis un petit texte de mise en bouche (car on le lira), soit vingt mots en forme de discours programmatique, l’oral va prendre le pas (car on marchera) sur la plume. Isabelle nous invite à nous rendre à pied jusqu’à la piscine « au pixel géant » de l’autre côté du carrefour. En chemin, nous devons composer, de tête, une sorte de quatrain, aux mètres impairs, en lien avec l’un des bizarres. Ne rien noter, composer, retenir, marcher.

Trois ou quatre cents mètres plus loin, nous arrivons au but. Nous nous mettons en ligne pour déclamer nos vingt mots, dans une continuité qui se révèle étonnamment complémentaire. Puis, nous déclamons encore pour lâcher ces quatre vers que nous ressassions pour ne pas les perdre. N’avoir rien noté. Enfin, assis pour contempler trois visages, nous devons en choisir un et improviser les qualificatifs qui nous semblent le caractériser. Nous renouvelons l’exercice.

Finalement, plantés devant cette piscine décorée « d’un seul pixel », comme dit la commandite, nous sommes conviés à en imaginer un autre usage, en fonction des êtres hybrides qui peuplaient la façade du garage Dalkia. Beaucoup de choses y passeront, du tombeau au tripot, de la base d’arrivée des extra-terrestres à leur lieu de vie ou de survie.

Mais quel bonheur que la démarche, et de se voir, enfin ! Après tout cet enfermement, une délivrance !

EXEMPLE DE RÉALISATION

Chers amis, vous avez devant vous les avatars d’un monde nouveau que je veux défendre : hommes-oiseaux, couleurs dans la vie, créativité : ils annoncent une joie de vivre au quotidien, soyons leurs messagers !

Nous, avatars du temps précolombien, marchons depuis tant et tant de jours…Dans notre quête, nous nous sommes arrêtés au garage, halte où l’humain, Obisk, nous a reconnus et célébrés par sa peinture, mais il nous fallait poursuivre notre route pour atteindre le lieu promis par notre roi-soleil. L’œil rouge du cyclope nous a un temps guidés, puis nous avons franchi un pont enjambant le chemin de fer, notre route nous a fait traverser la cible blanche d’un terrain.
Enfin, dressé devant nous : notre hôtel, havre en forme de bateau comme celui qui nous a menés sur ces terres inconnues, bleu et blanc : un signe pour rappeler notre vêture ? Ce lieu est fait pour nous, tout y annonce la joie et la paix promises.
Est-ce Saint André qui nous accueille après avoir quitté sa croix ?

 

 

- LE COLORADO DU LUBERON

(Marie Paule Quétu)

 

Ces photos ont été prises dans le Massif des Ocres du Luberon, le Colorado provençal, paysage exceptionnel

pas besoin d’aller aux Etats-Unis…


Quelques mots sur l’histoire de l’ocre

Il y a plus de 100 millions d’années, lentement, des couches de sables nourries de résidus (algues, coraux, vers et crustacés) ont été colorées d’une teinte verdâtre par la glauconie, un minerai chargé en fer ; émergeant ensuite à l’air libre, les sols marins ont subi l’agression du climat, chaleurs extrêmes et pluies diluviennes. Et les ocres sont ainsi nées des grands mouvements tectoniques de la Terre.
Progressivement, les grès verts se sont transformés en sables ocreux , jaunes ou orangés, parfois rouges suivant la concentration de la glauconie et la chaleur. La couleur des sables ocreux est due à l’oxyde de fer. Hydraté, il apporte une couleur jaune, oxydé, plutôt rouge.

 

 

- UN PORT ENGLOUTI
(Chantal Lemahieu)

 

MPEG4 - 25.4 Mo
cliquez pour ouvrir

 

 

- MOTS CROISES

(Yves Chaimbault)

 

Horizontalement

1- elles sont accro à internet et à ce produit de l’ASAP
2 - à même de susciter complainte et jérémiade
3 - a. rois des wisigoths b. arrose l’Alsace
4 - a. dans l’angle b. ses écrits sont du pur futurisme c. volonté
5 - a. grecque inversée b. éclat soyeux qui entoure les perles et leur contour
6 - a. plus qu’impalpable, mais pas immatérielle b. sigle de trajet
7 - a. cuit à coeur b. ne dit pas la vérité
8 - a. silence de la noire, et pas gros alors b. marque la norme
9 - a. native de Vioménil qui vient de la droite b. petit, mais têtu
10 - Nom du pape actuel précédé des initiales de sa fonction

Verticalement

1 - elles sont accro à la franche rigolade et au bon mot
2 - expressions très très enfantines
3 - a. dans le homard b. symbolise l’unité de chaleur c. insensé doublement
4 - a. toujours sur son 31 b. marque le moyen, au score comme en causalité
5 - rendit tout indifférencié
6 - a. moyen d’écourter b. façon d’appeler sa biche
7 - a. au centre de Guam b. a sa porcelaine c. actinium symbolisé
8 - a. il fut hier un homme de main b. Noël en voix de velours
9 - a. nez de Grasse et parfumeur célèbre b. pronom
10 - a. guérandais célèbre et savoureux b. faisons-le de nos déchets !

PDF - 30.6 ko
Voir la solution

 

 

- J’AI LU

(François Xavier Sauvage)

 

J’attendais avec impatience le nouvel opus de Franck Thilliez. Je n’ai pas été déçu !
" 1991 / La première enquête de Sharko " (504 pages) nous fait découvrir les débuts du policier-fétiche de l’auteur. Jeune inspecteur sorti il y a peu de l’école de police, il déboule au " 36 Quai des orfèvres ", prêt à en découdre avec de gros dossiers. Pourtant, 6ème élément de son groupe, il va se trouver relégué à des tâches subalternes, comme compulser " à la main " de vieux dossiers d’archives. Il va néanmoins, peu à peu, prendre son envol grâce à quelques initiatives audacieuses et parfois à la limite du hors-jeu. Il contribuera ainsi à démasquer un redoutable tueur en série, prédateur insaisissable, méticuleux et machiavélique.
Ce roman, très bien écrit et au scénario assez cinématographique, nous replonge dans un monde où le travail de la police était plus complexe : les recherches ADN en sont à leurs balbutiements, les fichiers ne sont pas informatisés, le téléphone portable n’existe pas encore (pour téléphoner, il faut trouver une cabine… qui fonctionne) et puis on utilise le Minitel et le fax.
Un livre vraiment passionnant, et surtout moins noir que les précédents épisodes. Un régal. Le prologue est un vrai régal qui promet beaucoup pour la suite.
Remarque : il n’est pas nécessaire d’avoir lu d’autres ouvrages de l’auteur pour apprécier celui-ci (encore que…).

Résumé (extrait du site web " Babelio ")

" En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l’école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l’affaire des Disparues du Sud parisien. L’état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours.
Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu’à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d’entrer en possession d’une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu’il a pu imaginer... "

François-Xavier Sauvage, 10 juin 2021

 

 

Documents joints

cliquez pour télécharger

14 juin 2021
info document : Zip
5.2 Mo

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 88 / 439554

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 23 - BLOG_2   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License