Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

Entretien avec Alain VIENNE

dimanche 15 mai 2022 par Jean-Pierre SAWERYSYN

 

Alain LEPRÊTRE

Résumé de l’entretien avec Alain VIENNE

L’entretien a été réalisé le 14 mars 2022 par Jean-Pierre Sawerysyn.

L’intérêt d’Alain Vienne (AV) pour l’astronomie a pour origine principale deux enseignements optionnels qu’il a suivis respectivement en licence et en maîtrise de mathématiques pures. Son travail de thèse, sous la direction de Luc Duriez, est consacré aux mouvements des satellites de Saturne. Après avoir bénéficié d’une bourse d’allocataire de l’enseignement supérieur, il devient ATER, puis il est recruté à l’université de Lille 1 comme maître de conférences en octobre 1991.

AV est nommé professeur de mathématiques en 2007. Son service d’enseignement est partagé pour moitié entre les mathématiques et l’astronomie. L’astronomie est dispensée dans chaque année de licence sous forme optionnelle. D’autres formations ont également lieu à l’Observatoire de Lille : stages pour enseignants du secondaire et diplôme d’université (DU) destiné à toute personne désireuse de comprendre l’astronomie.

AV devient responsable de l’Observatoire en 2003, après le départ en retraite d’Irène Stellmacher, puis directeur de cet Observatoire en 2009. Son équipe de recherche, installée à l’Observatoire, est intégrée à l’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides (IMCCE), unité mixte du CNRS. L’équipe comprend deux maîtres de conférences et une secrétaire, il n’y a pas de personnel technique. Pour les besoins en informatique, elle fait appel aux informaticiens de l’IMCCE ou à ceux du département de mathématiques. Les thématiques développées concernent la modélisation numérique de la dynamique de corps célestes : satellites de planètes, en particulier de Jupiter et de Saturne, comètes périodiques et non périodiques, nuage de Oort, anneaux de Saturne, interactions des anneaux avec les petits corps, etc.

Interrogé sur le statut de l’Observatoire, AV rappelle qu’il fonctionne comme un service de l’université de Lille. L’université gère toutes les activités qui ont lieu au sein de l’Observatoire (recherche, enseignements et patrimoine scientifique) mais elle n’en est que le locataire, les locaux appartenant à la mairie de Lille qui en assure l’entretien. Le classement du bâtiment début 2000 comme monument historique de la ville de Lille a permis de stabiliser l’avenir de l’Observatoire. En 2004 a été créée l’association Jonckeere, dont AV est l’un des co-fondateurs. Un partenariat très actif s’est développé entre son laboratoire et l’association.

Jean-Pierre Sawerysyn

Retour à l’ensemble des résumés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 6 / 457930

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09- Histoire et Mémoire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License